Hello,

 

Aujourd’hui, j’aimerais vous expliquer, comme promis dans la page « tête pensante », ce que vous pouvez trouver dans la catégorie musique instantanée (le duo cuisine /musique qui déchire).

le duo cuisine /musique qui déchire

Comme je le disais dans l’article dédié à la catégorie sport de balcon, j’ai voulu regrouper dans le grand thème « lâcher prise au quotidien » les éléments » qui, d’après moi, sont nécessaires pour mener une vie agréable.

Musique instantanée, c’est un titre quelque peu ambigu, je vous l’accorde. Pourtant, l’idée qui est dernière est plutôt simple, vous allez voir. Dans cette catégorie, les principaux « acteurs » sont la musique et la cuisine, non pas chacun de leur côté mais liés l’un à l’autre.

Commençons par le commencement avec la cuisine

Tout être humain à besoin de se nourrir pour survire (ça, j’espère que vous étiez au courant !). C’est un de nos besoins primaires que notre instinct pousse à satisfaire. La nourriture est avant tout une sorte de carburant pour notre corps. Toutefois, au cours de l’évolution, elle a pris une autre place dans notre vie. En particulier dans une pays développé comme la France, la plupart des gens considèrent la nourriture non plus seulement comme un élément nécessaire à notre survie mais plutôt comme un moyen de se faire plaisir et de partager. Pour toutes les personnes qui, comme moi, ont cette chance, exploitez la. La nourriture contribue énormément à notre bien être alors, autant en profiter.

Malheureusement, dans une société qui va à 200km/h comme la notre, on oublie quelque peu cette chance. On est tellement pressé, stressé, fatigué que la cuisine passe au second plan (ou même au 235ème). C’est alors que les fast-foods et plats préparés prolifèrent, c’est l’engrenage. On fini par oublier le vrai plaisir que peu procurer un bon plat fait maison et les problèmes alimentaires s’installent.

Je pense qu’il faut vraiment (essayer de) remédier à ça. Commençons par voir la cuisine d’un autre œil et à apprécier réellement ce qu’on mange. Qu’on soit bien d’accord, personne n’est un sain. Une malbouffe de temps en temps ou une séance de grignotage un soir où on est vraiment trop fatigué, il n’y a pas de quoi en faire tout un drame, bien au contraire, c’est humain. C’est aussi ça le lâcher prise, savoir accepter ses limites et se ficher la paix quand c’est nécessaire. Ce qu’il faut, c’est plutôt acquérir un certain état d’esprit.

Je pense qu’il serait bon d’arriver à faire le tri et à se recentrer sur certaines priorités dont on sous estime souvent les bénéfices. La cuisine, c’est le moyen d’exprimer sa créativité, d’éprouver ses capacités manuelles, de laisser s’évader son esprit et surtout de revenir au choses simples et concrètes dont on a tellement besoin dans ce monde qui tente sans relâche de capter notre attention. C’est une fabuleuse façon de se détendre et par la même occasion, d’améliorer son estime de soi. Manger tous les soirs un plat réchauffé au micro-onde sur le bar de la cuisine en regardant les infos, je ne suis pas sûre que ça a le même effet…

le duo cuisine /musique qui déchire

Alors, hop, c’est parti, on enfile son tablier et on s’harnache pour cette session de cuisine. Ce qui est génial quand c’est vous qui êtes à la barre, c’est que toutes les décisions vous appartiennent. Vous pouvez faire absolument tout ce que vous voulez en adaptant vos plats à vos envies. Plutôt sucré ou salé ? Grande faim ou petite faim ? Viande ou poisson ? Légumes ou féculents ? Tarte ou gâteau ? A vous de choisir ! Bien-sûr, si vous cuisinez pour toute votre famille, vous devez essayer de tenir compte des goûts de chacun. Ce n’est pas toujours chose aisée, je reconnais. Toutefois, gardez en tête que vous avez la main sur ce que vous faîtes.

Même si vous devez adapter quelque peu vos idées, c’est vous qui choisissez de quelle manière le faire et dans quelle mesure. Sinon, pourquoi ne pas tenter de faire apprécier un de vos aliments fétiches à vos bouches affamées ? Au lieu de prendre ça comme un obstacle, voyez plutôt ça comme un défi ! Quel chouette challenge de devoir trouver la forme et les associations qui sublimeront votre produit au point de faire changer d’avis vos proches. Vous pouvez être sûrs que vous serez fier de vous après ça. Petite parenthèse fermée, revenons à nos moutons ! Mettez tout en place pour vous sentir à l’aise et détenu. Commencez par vous faire de la place sur votre plan de travail ou votre table. Il n’y a rien de pire que de cuisiner dans un endroit encombré. Achetez-vous, si vous le pouvez, des ustensiles qui vous plaisent et que vous avez envie d’utiliser.

le duo cuisine /musique qui déchirele duo cuisine /musique qui déchire

Pas besoin de dévaliser le magasin mais assurez-vous d’avoir le matériel de base pour ne pas être pris au dépourvu. Décorez votre cuisine avec les choses qui vous aimez et qui vous inspirent. L’essentiel est que vous ayez envie d’y passer du temps. Vous pouvez cuisiner seul ou accompagné, à vous de voir ce que vous préférez. En terme général, la cuisine rapproche les gens, c’est un réel moment de partage.

Bon, avec ça on a déjà une bonne base. Ce qui importe ensuite, ce sont les produits utilisés. Vous vous souvenez, au début de cet article, je vous disais que la nourriture est une sorte de carburant pour notre corps. En fonction de la qualité du produit, les bénéfices sur l’organisme sont différents (logique). Si vous utilisez des aliments non modifiés, sans traitement chimique c’est à dire, les plus naturels possible, c’est un peu comme si vous mettiez du carburant premium dans votre voiture. Commencez par aller faire vos courses avec le sourire (oui, c’est possible), laissez votre instinct vous guider vers les couleurs et les odeurs qui vous attirent. Osez sortir de vos habitudes alimentaires en découvrant de nouveaux produits. Prendre du plaisir à sélectionner ses articles, c’est la première étape pour prendre du plaisir à cuisiner.

Malheureusement, de nos jours, la grande majorité des fruits et légumes sont bourrés de produits chimiques. Quant aux animaux, ils sont élevés dans des conditions déplorables dans le cadre de la course infernale à la rentabilité. Alors oui, c’est sûr, on ne peut pas totalement y échapper mais si on à la possibilité d’éviter au maximum le supermarché et d’y préférer les producteurs locaux ou encore mieux, son propre potager, il ne faut pas hésiter. Certes, c’est du travail et vous aurez certainement moins de choix que dans la grande distribution. Cependant vous verrez, vous vous sentirez beaucoup mieux et comme on dit, « la qualité prime sur la quantité ». Je suis consciente que ce n’est faisable pour tout le monde et que ça inclut un coût mais c’est une direction vers laquelle il faut tendre dans le mesure du possible.

le duo cuisine /musique qui déchirele duo cuisine /musique qui déchire

le duo cuisine /musique qui déchirele duo cuisine /musique qui déchire

Une des choses les plus importantes quand vous êtes aux fourneaux, c’est de prendre le temps. Facile à dire, c’est sûr… mais vous aurez beau avoir les plus beaux produits du monde, la plus chouette atmosphère dans votre cuisine, si vous faîtes tout dans le stress et la précipitation, vous n’en tirerez rien de bon. Quand je dis prendre le temps, ça ne veut pas forcément dire avoir quatre heures libres devant soi. Evidemment, c’est le top mais ça n’arrive malheureusement pas souvent. Contentez-vous de décréter que pendant un certain laps de temps, vous ne vous occuperez de rien d’autre. Faîtes les choses dans le calme. 

Quand vous cuisinez, il faut oublier tout ce qu’il y a autour de vous. Ne pensez plus à votre journée, ne pensez plus à vos ennuis, lâchez prise et détendez-vous. Dans la cuisine comme dans beaucoup d’autres choses, le lâcher prise est nécessaire. Ce qui est intéressant quand on prépare des bons petits plats, c’est l’aventure. Suivre la recette à la lettre ne vous apportera sûrement pas la même satisfaction qu’un peu d’improvisation, même si vous n’aimez pas ça à première vue. Laissez-vous aller une bonne fois pour toute, vous verrez le bien que ça fait. C’est une règle à suivre en général, ça commence dans la cuisine et ça continue dans le reste de la vie.

Quoi qu’il en soit, c’est déjà un très bon point de départ. Vous ne risquez absolument rien à laisser parler vos envies et votre imagination. Le pire scénario serait que le résultat final ne soit pas aussi concluant que vous l’imaginiez. Aucune importance ! Si on arrivait à tout faire parfaitement du premier coup, on s’ennuierait ! Il suffit de recommencer, vous n’en serez que plus fier quand vous réussirez à obtenir le résultat souhaité.

Le duo cuisine / musique qui déchire

Pour arriver à lâcher prise, en plus de toutes les conditions pour être à l’aise que nous avons élaborées plus haut, la musique est un précieux allié. Je pense que personne n’aime pas la musique. Il y a au moins une chanson, au moins un artiste que vous ne pouvez pas dénigrer parce que la musique, c’est bien plus qu’un son qui entre dans nos oreilles. La musique raconte une histoire, nous rappelle des périodes de notre vie ou nous fait entrer dans un monde imaginaire.

A mon sens, elle accompagne la vie. En fonction de son style, elle peut nous motiver, nous détendre ou nous endormir. Je pense qu’il n’y a rien de mieux qu’un bon morceau pour s’aider à lâcher prise en cuisinant. Un petit jazz pour une côte de porc, un morceau de pop pour un brownie de folie ou encore un peu de piano pour une délicate salade. Il y en a pour tous les goûts et… c’est plutôt amusant !

le duo cuisine /musique qui déchirele duo cuisine /musique qui déchire

Finalement, le titre « musique instantanée » m’est venu instinctivement, sûrement suite à un mélange qui s’est fait dans ma tête entre nouille/ café instantanée et musique. Dans cette catégorie, vous pouvez donc trouver des recettes et les morceaux que je leur ai associés ainsi que des astuces pour profiter un maximum de vos sessions de cuisine.

J’espère que cet article vous aura donné envie de vous cuisiner des bons petits plats et surtout de vous détendre.

Prenez soin de vous, à bientôt.