Hello,

 

Cette fois ça ne rigole plus, on rentre dans le vif du sujet. Pour commencer, si vous êtes nouveaux ici (bienvenue), je vous invite à aller lire l’article de présentation de la catégorie. Prenez votre temps, je vous attends ! Comme ça, tout le monde est au même niveau. On est bon ? Let’s go !

Aujourd’hui, pour cette première session de cuisine, j’ai envie de vous proposer la recette d’un plat qui me tient énormément à cœur. C’est un plat que mes parents me préparaient quand j’étais enfant et que j’ai continué à cuisiner de mon côté dans ma vie d’adulte. Je ne prétends pas arriver à un résultat aussi concluant que le leur mais je travaille à m’améliorer de jour en jour et j’y mets du cœur, c’est tout ce qui compte. Il faut reconnaître que c’est tout de même vraiment délicieux.

Toutes les personnes à qui j’ai eu l’honneur de faire découvrir ce plat ont été agréablement surprises. J’espère que ce sera également le cas pour vous. Je pense que ce qui plaît dans ce dernier, c’est que les ingrédients utilisés sont simples mais l’ensemble final est plutôt sophistiqué. Les compétences nécessaires pour la préparation ne demandent pas un diplôme de chef, c’est vraiment accessible à tous. Ok, je mets fin au suspens. Mesdames et messieurs, veuillez accueillir comme il se doit… les pâtes aux crevettes !

Recette de pâtes aux crevettesRecette de pâtes aux crevettes

En ce qui concerne le coût de ce plat, le seul ingrédient qui n’est pas donné, c’est les crevettes. En conséquence, à vous d’ajuster la quantité que vous utiliserez en fonction de vos moyens. Je ne m’en fais pas tous les quatre matins mais quand j’ai l’occasion, je n’hésite pas.

Je vais essayer de vous donner des quantités mais ne vous y fiez pas les yeux fermés ! J’ai appris cette recette en regardant mes parents faire. Je l’ai ensuite reproduite au feeling alors je compte sur vous pour faire de même. Ça ne collerait absolument pas avec l’esprit de mon blog si je vous disais de mettre tel ingrédient au gramme près, de remuer à telle température pendant un nombre de secondes précis… hors de question ! Ici, on est sur un blog dédié au lâcher prise, alors on lâche prise et on se fait confiance !

Faisons les choses étape par étape, sans précipitation, dans la bonne humeur parce que la cuisine, c’est chouette ! Pour débuter, on va passer par la case « courses », ça peut s’avérer être utile. Puis, on se mettra tranquillement au fourneau accompagné de la musique choisie pour cette recette. Pour finir, on passera à la dégustation.

On va faire les courses (avec le sourire s’il vous plaît)

Tout d’abord, on aura principalement besoin de pâtes et… de crevettes ! C’est vrai, je vous jure. Plus sérieusement, attaquons nous aux choix des pâtes.

Cet ingrédient d’apparence basique réserve bien des surprises. Arrêtez de voir les pâtes uniquement comme l’aliment qui dépanne quand vous n’avez plus rien dans vos placards. Penne, Spaghetti, Fusilli, vous avez un champ de possibilité immense. Vous pouvez les choisir complètes pour une meilleure digestion, bio ou encore parfumées selon vos envies… Flânez devant le rayon (ou dans une épicerie de vrac, c’est encore mieux), choisissez celles qui vous inspirent et que vous avez envie de voir dans votre assiette incessamment sous peu.

De mon côté, pour ce plat, j’avais envie d’utiliser une variété de pâtes que j’ai découvert récemment et qui m’ont totalement conquise. Il s’agit de tagliatelles bio parfumées au curcuma et au citron. Elles sont particulièrement goûteuses et s’accordent donc à merveille avec notre recette du jour. Les miennes viennent de la marque « Jardin bio ». Vous pouvez par exemple directement les commander sur le site de « Léa nature », le groupe auquel appartient « Jardin Bio ».

Bien. A présent, passons à ces dames les crevettes. S’il vous plait, je vous en conjure, n’achetez pas les crevettes pré-décortiquées sous vide du rayon du supermarché. Je sais, c’est moins cher, c’est pratique mais ça n’a aucun goût, vraiment. On en vient presque à se demander si ce sont vraiment des crevettes ! Quitte à réduire en quantité comme je vous le suggérais en début d’article, faîtes moi ou plutôt, faîtes vous le plaisir d’acheter des crevettes fraîches en poissonnerie (même celle du supermarché). Procurez-vous les maximum deux jours avant de les consommer, pas plus. Si ça peut être le jour même, c’est encore mieux. Les crustacés, plus c’est frais, mieux c’est.

Recette de pâtes aux crevettes

Vous voyez, on a déjà fait le plus gros, on avance. Désormais, il faut s’attaquer à ce qui fait toute la subtilité du plat à savoir les condiments. Certes, vous pourriez faire cuire des pâtes, jeter les crevettes dedans et basta mais c’est pas drôle et surtout, c’est moins bon. Un plat doit raconter une histoire, avoir une personnalité, ce n’est pas juste un vulgaire alliage de divers aliments. Ouvrez grand vos narines, écarquillez vos yeux et cherchez à ressentir ce qui pourrait relever votre plat. Faîtes le passer d’ordinaire à extraordinaire.

Pour nos pâtes aux crevettes, il nous faudra tout d’abord de la bonne huile d’olive. J’en suis une grande adepte, je cuisine presque tout à base de cette huile. Si vous en avez déjà chez vous, très bien. Sinon, achetez une jolie bouteille qui vous attire, si ça peut en même temps servir de décoration dans la cuisine, on va pas se gêner. Choisissez la bio si vous en avez la possibilité, c’est toujours mieux.

Puis, il va falloir que vous trouviez du romarin. J’ai déjà essayé avec d’autres herbes : thym, herbes de Provence… rien n’y fait. Le romarin apporte quelque chose que les autres n’ont pas, à mon goût. Si vous avez la chance d’en avoir dans votre jardin, c’est le top. Vous pouvez même en faire pousser en jardinière sur votre balcon. Sinon, cherchez en en barquette au supermarché ou chez votre primeur. J’ai trouvé le mien encore une fois sur le site de « Léa nature » alors que je n’arrivais pas à mettre la main dessus aux alentours de mon domicile.

Ensuite, l’aliment sans lequel ce plat n’existerait pas à mes yeux : l’ail. L’ail, c’est l’ingrédient le plus polyvalent de toute la planète (non, je n’exagère jamais). Si vous avez un potager chez vous, n’hésitez plus, faîtes en pousser sans compter. Vous pouvez vous en procurer où vous le souhaitez. Assurez-vous seulement qu’il a une bonne tête.

Enfin, nous aurons besoin de citron. Les agrumes, des valeurs sûres ! Ajoutez une petite touche d’acidité, c’est vraiment un plus. J’ai toujours utilisé des citrons jaunes parce que j’ai l’habitude de travailler avec ceux-ci mais si vous êtes plus citron vert, pourquoi pas tenter le coup. Même si nous allons utiliser uniquement le jus pour notre recette, préférez l’achat de citrons entiers et pressez les vous même. Oui il y a des pépins, oui ça prend un peu plus de temps mais ce n’est pas grave.

Vous voulez une bonne raison de le faire ? Vous aurez des citrons dans votre frigo ! Surtout à cette période de l’année, vous ne le regretterez pas. Quand vous aurez besoin d’un grog en toute urgence, vous me remerciez. D’ailleurs, est-ce que la recette du mien vous intéresserez ? Dîtes moi en commentaires.

Pour finir, il va nous falloir du vin blanc. Pas de panique, vous ne finirez pas pompette à la fin du repas et les enfants pourront également savourer le plat car lors de la cuisson, l’alcool s’évapore pour ne laisser que les bons arômes du vin. Pour le choix de ce dernier, je vous laisse faire vos petites recherches. Là encore, tout dépend de votre sensibilité, laissez-vous guider par vos papilles.

Je peux vous donner un indice en vous conseillant d’utiliser un vin blanc sec, vous pouvez choisir un vin de cuisine si vous ne voulez pas trop réfléchir. Si par contre vous avez des idées, je vous laisse les proposer en commentaires pour que tout le monde puisse en profiter.

Je n’ai pas précisé que nous utiliseront également du sel et du poivre mais je pense que c’est évident. C’est l’assaisonnement le plus basique qu’il soit, à ne pas négliger.

On passe à la préparation (toujours avec le sourire)

Chouette, maintenant, on a tout ce qu’il faut, on peut donc attaquer les choses sérieuses. Vous êtes chez vous, rien n’est susceptible de vous interrompre. Mettez-vous à l’aise, comme d’habitude. Si ça vous détend, mettez-vous en pyjama sous votre tablier ou sautez dans de grosses chaussettes chaudes, peu importe. Vous avez de la place sur votre plan de travail, la vaisselle est faite, vous avez le matériel nécessaire à votre disposition.

Allumez votre chaîne hifi, Spotify, YouTube ou directement le lecteur de cet article et actionnez ces musiques :

Lauv – There’s No Way ft. Julia Michaels :

C’est une musique que j’ai découvert récemment et que j’apprécie beaucoup. Je trouve qu’elle convient à merveille avec la recette du jour parce qu’elle est à la fois douce et intense, caractéristiques que je pourrais attribuer aux pâtes au crevettes. Cette chanson est plutôt calme et permet donc de cuisiner dans la détente.


Alicia Keys – If I Ain’t Got You :

Ce second morceau que j’affectionne également correspond à notre recette car il a du caractère. La voix d’Alicia Keys est profonde et sincère mais aussi très agréable à l’oreille. A mon sens, il accompagne à merveille la préparation de notre plat.


Wolfgang Amadeus Mozart – Air de la reine de la nuit (extrait de la Flûte Enchantée) :

En ce qui concerne cette dernière musique, ça ne va pas plaire à tout le monde, c’est sûr. Si vous n’êtes pas habitués au classique, ça va sans doute vous paraître « étrange » mais une fois l’oreille faite, on peut réellement commencer à profiter de ce genre de morceau. Il ne faut pas s’arrêter à la première impression et être ouvert. Pour moi, il représente très bien le côté « royal » des pâtes aux crevettes. C’est un morceau que j’écoute depuis petite et qui me rappelle beaucoup de souvenirs.


Il est indéniable que la musique berce, inspire, détend alors laissez-vous aller et profitez de ces bienfaits. Si vous aimez chanter, improvisez un karaoké pendant votre session de cuisine et si vous préférez danser, lâchez-vous pendant un moment creux de la recette. Autrement dit, soyez léger. Je suis sûre que vous voyez très bien la sensation ressentie quand on a l’impression d’avoir un énorme poids sur les épaules, d’être lourd… En fait, aujourd’hui, on cherche à atteindre l’extrême inverse, sentez-vous léger comme une plume, faîtes vous plaisir, amusez-vous à votre façon. D’autant plus que rien n’est difficile, vous pouvez prendre du plaisir dans chaque étape de la préparation. C’est votre moment.

Une fois dans l’ambiance, on s’y met.

Les ingrédients :

(pour environ 2 à 4 personnes en fonction de la faim de chacun)

  • 350g de tagliatelles curcuma et citron
  • 800g de crevettes (à ajuster)
  • Une branche de romarin (ou des feuilles à défaut)
  • Un citron
  • Quelques gousses d’ail
  • Vin blanc sec
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

1) Premièrement, commencez par éplucher vos gousses d’ail et à les couper en petits dés. Si par exemple il y en a des plus gros que d’autres, ça n’a absolument aucune importance. Mettez le tout dans un bol et gardez de côté.

2) Deuxièmement, sortez vos crevettes du frigo et décortiquez les. Une fois de plus, ne voyez pas cette étape comme une corvée. Demandez à vos enfants, votre mari/femme ou à vos parents de vous donner un coup de main. Si vous vivez seul, vous pouvez vous mettre devant une vidéo YouTube ou une émission télé. Vous verrez, ça passera sans même que vous vous en rendiez compte. Quand c’est fait, découpez les crustacés en deux ou trois en fonction de leur taille. Enfin, déposez les dans une assiette creuse ou un saladier.

Recette de pâtes aux crevettesRecette de pâtes aux crevettes

3) Troisièmement, sortez une casserole pour faire cuire les pâtes, remplissez la d’eau et faîtes chauffer jusqu’à ébullition.

4) Pendant ce temps, attrapez une grande poêle et faîtes la chauffer à vide sur feu moyen/vif. Une fois chaude, versez y un bon fond d’huile d’olive en faisant attention de ne pas vous brûler. Ajoutez y la branche de romarin ainsi que les morceaux d’ail. Si vous avez, comme moi, uniquement les feuilles de romarin, mettez les seules dans l’huile pour les faire infuser puis sortez les avant d’ajouter l’ail. Remuez régulièrement pour ne pas que ça brûle. Une odeur divine devrait commencer à embaumer la pièce…

5) Une fois que l’eau de la casserole boue, salez et versez quelques gouttes d’huile d’olive. Je sais que certaines personnes contredisent cette façon de faire, libre à vous d’utiliser la technique qui vous convient. Versez vos pâtes dans l’eau et lancez un chronomètre selon les indications du paquet seulement quand l’eau revient à ébullition.

6) Dès que c’est fait et que l’ail a légèrement doré, sortez précautionneusement la branche de romarin de la poêle et ajoutez y les morceaux de crevettes. Pressez un demi citron au dessus de la préparation. Remuez régulièrement.

7) Quand les crevettes commencent à être prises, baissez le feu et versez doucement quelques cuillères à soupe de vin blanc sec. Salez et poivrez. Laissez mariner.

8) Au moment ou votre chronomètre sonne, sortez les pâtes du feu, videz l’eau et égouttez les. Ensuite, versez les dans la grande poêle avec l’ail et les crevettes et mélangez généreusement. C’est déjà fini !

9) Enfin, déposez les pâtes dans de grands bols ou des assiettes creuses et dégustez.

Recette de pâtes aux crevettesRecette de pâtes aux crevettes

C’est l’heure de déguster (encore plus avec le sourire)

De toute évidence, le meilleur moment est arrivé, c’est l’heure de découvrir le goût de nos pâtes aux crevettes. Dressez la table, choisissez votre boisson, pensez à couper du pain pour accompagner votre plat. Dégustez vos pâtes tranquillement, sans vous presser. Prenez le temps de découvrir chaque saveur, de mâcher chaque bouchée suffisamment. Faîtes vous plaisir.

Si jamais il y a des restes, c’est un plat qui se conserve plutôt bien. Mettez les pâtes dans un Tupperware au frigo ainsi vous aurez votre déjeuner tout prêt pour le lendemain midi. Vous avez aimé cette recette ? N’hésitez pas à l’arranger à votre goût. La prochaine fois, essayez par exemple d’ajouter des épices, d’utiliser un autre vin ou d’autres herbes. Autrement dit, vous avez tellement de possibilités, lâchez-vous.

J’espère que cet article vous aura plu, si vous essayez cette recette, je serais ravie que vous me disiez ce que vous en pensez.

Cuisinez avec amour et plaisir. Prenez soin de vous. Ciao.